Vivre ou Exister?

Bonjour à tous,
A la fin de l’interview d’Etienne Klein suivant sur le hasard, il explique:

J’aime bien dire qu’il y a une différence entre le verbe ‹ vivre › et le verbe ‹ exister ›.
Aristote avait 2 mots pour dire la vie: ‹ zôê › et ‹ bios ›.
‹ Zôê ›, c’est la vie biologique, végétative, la vie qui se contente de produire de la vie.
Et ce qu’il appelait ‹ bios ›, c’est la vie consciente d’elle-même, c’est la vie dotée d’une mémoire, c’est la vie qui se la raconte, c’est la vie qui donne le sentiment d’exister.
Hors, dans le verbe ‹ exister ›, il y a ‹ ex › qui veut dire ‹ on sort de quelque chose ›.
La question, c’est: de quoi sort-on lorsqu’on existe ?
A mon avis, c’est sortir de ses routines, de ses habitudes. Finalement, ‹ exister › c’est aller se faire voir ailleurs pour vérifier qu’on existe encore et qu’on existe aussi. Ca veut dire sortir de ses habitudes, faire des choses dont on estime qu’on n’est pas destiné à les faire. Provoquer les évènements, pour qu’ils adviennent.

Je pense que cette façon de voir rejoint complètement la démarche de « libération » au sens de la libération de nos automatismes, de notre égo. Exister, est finalement une façon de vivre dans notre Essence.

Qu’en pensez-vous ?

Lighyli.